Vive l’invention de la roue…

C’est fou comme le poids de nos bagages ne se ressent pas de la même façon sur notre dos que sur notre vélo… Pascal dit qu’après 4-5 jours, on ne sentira plus notre sac… C’est seulement dommage qu’on ne porte plus notre sac dans 4 jours justement!

Au moins, je me suis équipée d’une paire de bottes, contrairement à Pascal qui marche avec ses espadrilles! Aie aie aie! Le sentier est moins dur que ce qu’on a déjà vu au Québec par contre. Le paysage, quant à lui, est sublime.

Hier, l’autobus nous a déposés dans une village où il n’y avait pas d’epicerie, contrairement à ce qu’on pensait. Oups! Nous avions de quoi manger pour souper, mais c’était plus limité pour aujourd’hui… On a mangé des tranches de pommes tartinées de beurre d’arachides pour déjeuner. Après une dizaine de kilomètres, nous avons fait une pause pour diner et j’ai sorti une surprise de mon sac: une canne de fèves au lard au sirop d’érable que je trainais depuis le début du voyage en cachette! C’était parfait pour le moment. En après-midi, nous nous sommes arrêtés dans un resto café deux kilomètres avant notre emplacement de camping. Il y avait des fruits à vendre, donc on en a profité pour faire des provisions, puisque nous ne croiserons une épicerie qu’après 15 autres km demain… On va essayer de ne pas mourir de faim d’ici là!

À plus,
De deux Semi-aventuriers « raqués » mais bien heureux quand même!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s