Itinéraire

 

D’un aéroport à l’autre…

Le départ de Montréal pour un vol direct à Dublin, à bord d’un avion d’Air Transat, est prévu pour 21:05 le 27 juin. Nous serons en terre irlandaise le 28 juin à 8:15, ce qui suppose un vol d’une durée de 6:10.

Au retour, le départ de Dublin s’effectuera à 11:50 le 9 août. L’arrivée à Montréal est prévue pour 13:40.

L’aventure entre les deux vols:

Comme la carte ci-contre permet de le constater, notre itinéraire de voyage est… plus ou moins détaillé (mais c’est voulu, soyez sans crainte). Nous avons tout de même ces trois certitudes: 

Jour 1 et jour 2: Derniers préparatifs de départ et approvisionnements à-même les commerces de Dublin.

Jour 3 – Départ de Dublin (grand jour J, autrement dit).

Jour 43 – Arrivée à Dublin!  

En espérant avoir le vent dans le dos, c’est donc au gré de nos humeurs et de nos intuitions que nous sillonnerons les côtes de ce pays d’une superficie de 84 421 km ². Selon le livre du routard… cela fait environ 2 200 kilomètres.

Publicités

13 réflexions au sujet de « Itinéraire »

    • Cela dépend des choix que l’on fait, car il y a plusieurs péninsules à faire.. ou à ne pas faire. De notre côté, le compteur était à 1600 km à la fin, mais nous avions fait des détours par 3 péninsules et avions pris l’autobus quelques fois… Bref, c’est dur à dire! 😛

  1. Bonjour,

    Je découvre votre super périple à vélo ! Bravo !
    Je me demandais si la carte présente sur cette page correspond à l’itinéraire prévu ou à celui que vous avez fait. Et s’il s’agit de l’itinéraire prévu, quel a été votre itinéraire final ?
    J’ai cru comprendre que vous aviez fait un tour en Ecosse, du coup vous avez été en Irlande pendant 33 jours ?
    Désolée pour toutes les questions mais je tombe tout juste sur votre site et il faudrait que je prenne le temps de me pencher plus amplement sur vos récits.
    Merci pour vos réponses.

    Nathalie (www.objectif-terre-inconnue.com)

    • Bonjour Nathalie,
      Nous avons effectivement été en Irlande 33 jours, tes calculs sont bons. Au départ, notre objectif était de faire le tour de l’Irlande, mais sans planifier à l’avance par quels chemins et villes nous allions passer. Nous préférions se laisser guider par les commentaires et les discussions avec des gens de là-bas, qui nous conseillaient au fur et à mesure les endroits où il fallait absolument aller. Voici le trajet final, de villes en villes. On a fait le tour dans le sens des aiguilles d’une montre:
      Dublin, Wicklow, Wexford, Waterford, Tramore, Cork à Killarney (en bus), Sneem, Caherciveen,Killorglin, Tralee, Dingle, Tralee à Limerick (En bus), Limerick, Bunratty, Cliffs of Moher, Doolin, Galway, Leenane, Clifden, Galway, Galway à Derry (en bus), Derry à Moville, Moville à Castlerock (en prenant un traversier), Coleraine, Portstewart, Portush, Bushmills, Ballycastle, Cushendall, Larne, Carrickfergus, Newtownabbey, Belfast (de là nous sommes partis en Écosse, on a laissé nos vélos au camping municipal de Jordanstown), Dundonald, Portaferry, Strangford, DownPatrick, Castlewellan, Newcastle, Annalong, Kilkeel, Warrenpoint, Carlingford, Dundalk, Drogheda, Balbriggan, Rush (Dernier camping avant l’aéroport de Dublin), Dublin.

      Voilà!

  2. Bonjour,
    Je compte faire le tour de l’Irlande cet été à vélo et je me demandais s’il était plus approprié de le faire en tente ou bien en auberge de jeunesse. De plus, lorsque vous avez visité des endroits qu’est-ce que vous avez faite avec vos bagages et votre vélo? Et autre question, est ce que vous avez trouvé des pistes cyclables parce que sur les sites internet je n’en vois aucune.
    Merci!

    • Bonjour,

      Je dois t’avouer que nous avons fait le tour en tente principalement et on ne l’a pas regretté. Cela était presque la moitié moins cher et on se plaisait bien à être dans notre petite bulle (notre tente) le soir, surtout qu’on se couchait généralement très tôt. On aimait donc bien la tranquilité. Aussi, puisque nous avions beaucoup de bagages, répartis dans 4-5 sacoches chacun, il était plus compliqué d’aller en auberge pour nous. Nous l’avons tout de même fait quelques fois, pour nous permettre de laver notre équipement de temps à autre et c’était correct aussi. Il y a certaines auberges de jeunesse qui acceptent les tentes sur leur terrain (surtout dans des petits villages éloignés des grands centres), c’est ce qu’il y a le mieux, car tu peux avoir ton intimité, garder tous tes trucs près de toi, mais avoir accès à la cuisine et aux autres pièces de l’auberge. C’est le cas, entre autres, au Sleepzone hostel à Leenane (Connemara), au Rainbow Hostel à Dingle (Dingle Peninsula) et au Aille River Hostel à Doolin (dans le Burren).
      On n’a jamais eu de la difficulté à trouver un camping et on ne réservait jamais à l’avance. De toute façon, ça ne nous stressait pas trop car il y avait toujours d’autres options (plus dispendieuses par contre) si on était mal pris.

      Lorsqu’on visitait, on arrivait souvent à laisser nos bagages là où on couchait, mais il est aussi arrivé qu’on barre nos vélos sur des poteaux avec tous les bagages dessus.. en se croisant pour que rien ne soit volé. Heureusement, toutes les fois où on est revenus vers nos vélos, même s’ils avaient été laissés plusieurs heures, tout était ok. Nous les laissions à la vue de tous, comme ça les malfaiteurs pouvaient moins voler nos choses si des gens circulaient autour.

      Nous avons rarement pu emprunter des pistes cyclables, disons qu’il n’y en a pratiquement pas. On empruntait donc plus souvent les routes, en faisant attention à ce qu’elles ne soient pas trop passantes. L’accotement était très étroit la plupart du temps, mais en circulant sur des petites routes de campagne, nous n’avons jamais senti que nous étions en danger, et je t’avoue que je suis du genre assez peureuse. En fait, les automobilistes sont très courtois et attendent le bon moment pour nous dépasser en toute sécurité. Nous en avons salué plusieurs pour les remercier d’ailleurs!

      J’espère que je réponds bien à tes questions, et n’hésite pas si tu en as d’autres.

      P.S. Je crois que visiter l’Irlande à vélo est ce qu’il y a de mieux. Je le referais n’importe quand, tu ne devrais pas le regretter si tu y vas!

      • Wow! Super merci beaucoup! Je me demandais aussi si de l’aéroport jusqu’à la ville il est possible d’enfourcher immédiatement notre vélo ou l’on doit prendre un taxi/autobus?

      • Bonjour,
        Nous avons enfourché les vélos dès l’aéroport. À mon souvenir, il me semble que c’était environ 13 -15 kilomètres, donc ce n’est pas si mal, ça se fait bien. C’est seulement un peu étrange au début, du fait qu’on roule à gauche et que nous n’étions pas habitués! Si c’était à refaire, je le ferais de la même façon, car je crois qu’il aurait été beaucoup trop complexe d’avoir un taxi qui aurait pris nos vélos et tout notre équipement…

  3. Bonjour!

    Super votre blogue. Avec mon chum, nous sommes aussi tombés amoureux des voyages à vélo après notre premiere experience l’été dernier en Slovénie (chouette destination à vélo). Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir expérimenté ce type de voyage au Québéc où j’ai vécu une année…
    Nous souhaiterions l’été prochain faire de la bicyclette en Irlande, et votre récit est très inspirant!

    Pouvez-vous nous dire quelle était votre moyenne kilométrique par jour environ?

    Nous n’aurons que 3 semaines, et souhaiterions découvrir la cote ouest puis le nord de l’Ile, dans mes souvenirs c’était la partie la plus jolie.

    Merci d’avance pour votre retour ;

    A tantôt!

    Elo

    • Bonjour,

      Notre moyenne quotidienne a varié au fil du voyage, mais pour y aller brièvement, je dirais que nous roulions environ 50km par jour dans les premières semaines, puis entre 85 et 100 km par jour à la fin du voyage. Il faut dire que nous étions tous les deux étudiants à la maitrise à l’Université avant de partir, alors nous avions des horaires extrêmement chargés, qui nous ont empêché de nous entrainer avant de partir. Notre entrainement a donc eu lieu sur place, ce qui explique les 50 km par jour au début. Mais si vous êtes en forme, il est très possible de faire au moins 75-80 km par jour. Dans les dernières semaines, nous commencions à rouler vers 7:15 le matin, environ, et finissions nos 85-90 km vers 15h30, parfois même avant.

      Bonne poursuite et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

      Ah oui! La côte Ouest et le Nord, bons choix. Nos coups de coeur, en fait, ont été:
      – Les péninsules du Kerry et de Dingle (sud-ouest)
      – Le Connemara (ouest)
      – La route côtière du nord de l’Irlande (Causeway coastal route)

  4. bonjour tres belle aventure , pour le tour de lirelande esqu une ado de 9ans pourrait faire cette aventure avec ses parentsje voudrait des conseil pour ne pas mettre mon enfant en danger ,merci de me conseiller .amicalement j claude,

    • Bonjour,
      Lors de notre périple cet été, nous avons croisé une famille de Québécois qui nous a donné le goût d’en faire avec nos futurs enfants. Tout comme nous, ils faisaient du cylotourisme et étaient équipés pour faire du camping. Les deux parents étaient accompagnés de leurs deux enfants: une fille de 7 ans et un garçon de 5 ans! Alors je dirais que oui, cela est très possible de faire cette aventure avec votre fille. L’essentiel est bien sûr d’opter pour les routes moins achalandées, ce que nous avons fait tout le long de notre voyage. C’est d’ailleurs en sortant des routes plus utilisées qu’on fait souvent les meilleures rencontres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s